Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

directeur / directrice d'agence bancaire

Tel le patron d'une petite entreprise, le directeur d'agence bancaire assume de lourdes responsabilités. Motivant ses employés et soignant ses clients, il cherche à limiter les risques financiers et à accroître le chiffre d'affaires. Un métier tout en diplomatie.

  • Responsable d'agence
  • Directrice d&#039;établissement

Le métier

Nature du travail

Manager une équipe

Au quotidien, le directeur d'agence élabore les plannings et répartit les tâches entre les membres de son équipe. Il instaure des conditions de travail propices à une bonne communication et à un accueil serein de la clientèle. Il motive ses troupes en utilisant tous les moyens à sa disposition : formations, primes, promotions...

Mener des actions commerciales

Le directeur d'agence met en place et supervise des opérations commerciales visant à promouvoir l'image de l'agence et à vendre de nouveaux services et produits financiers (promotions, publicités…). En général, il prend lui-même en charge un portefeuille clients : entreprises, professionnels, clients sensibles et importants.

Surveiller son agence

Le directeur est responsable du fonctionnement et des résultats de son agence. Il guette donc le moindre dérapage : il suit au jour le jour la comptabilité interne, veille à ce que les engagements financiers pris par les chargés de clientèle ne fassent pas courir trop de risques à la banque.

Régulièrement, il audite son agence pour contrôler le respect de la réglementation bancaire en vigueur et en réfère à sa hiérarchie.

Compétences requises

Sens du relationnel

Meneur d'hommes, le directeur a recours à différentes techniques de management pour motiver ses collaborateurs et les intéresser aux résultats de l'agence. Doué pour le contact humain, il sait écouter, dialoguer mais aussi négocier. Il est d'ailleurs souvent appelé pour régler les litiges et amadouer les clients insatisfaits.

Diplomate et ferme

Traitement de dossiers délicats, convocation de clients débiteurs, engagement de procédures de recouvrement... le directeur d'agence bancaire doit savoir prendre les décisions adéquates quand il s'agit de préserver les intérêts de la banque.

Organisé et rigoureux

Sur tous les fronts, le directeur d'agence doit faire preuve d'une excellente capacité d'organisation, notamment pour gérer les urgences et les imprévus qui s'ajoutent quotidiennement à son planning. Sa rigueur lui permet de maintenir l'équilibre financier de son agence ou encore de dégager des bénéfices ; pas question de faire prendre des risques inconsidérés à la banque ou de mal gérer les comptes !

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Surtout dans un bureau

La majeure partie du temps, le directeur est présent dans les locaux de son agence. Il lui arrive toutefois de se déplacer pour rendre visite à des clients importants, en particulier des chefs d'entreprise. Pour démarcher de nouveaux clients, il peut également aller à la rencontre des acteurs économiques locaux (patrons, commerçants, responsables d'association, élus des collectivités locales...).

Sans compter son temps

Le travail d'un directeur ne s'arrête pas à la fermeture de l'agence. Ses fonctions de représentation, la nécessité de tout contrôler et ses déplacements à l'extérieur peuvent rendre ses horaires extensibles. Une très grande disponibilité est donc indispensable pour exercer ce métier.

Avec plus ou moins d'autonomie

Un directeur d'agence doit respecter les objectifs financiers et commerciaux définis, au préalable, avec la direction générale. Avant d'octroyer un crédit d'un montant élevé à une entreprise, il consulte sa hiérarchie. Il doit cependant se montrer capable de prendre des initiatives, par exemple pour imaginer des actions commerciales innovantes.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

De 1900 à 4100 euros brut par mois

Intégrer le marché du travail

D'abord de l'expérience !

Le poste de directeur d'agence constitue rarement un premier emploi et vient généralement couronner plusieurs années d'expérience dans le secteur bancaire. Un jeune diplômé peut se voir confier une petite agence à condition d'avoir effectué plusieurs mois de stage dans différentes agences. L'apprentissage peut également être un moyen d'accéder au poste directement après les études, à condition d'avoir fait ses preuves !

Vers davantage de responsabilités

Pour un directeur d'agence, les évolutions peuvent revêtir diverses formes. Il peut prendre en charge une agence plus importante, accéder à un poste de directeur régional (il sera alors responsable de plusieurs agences), de chef de service au siège... Quelle que soit son évolution, il verra ses responsabilités s'accroître.

Un métier d'avenir

Pour répondre aux besoins de leurs clients, les banques misent sur la proximité et resserrent toujours plus le maillage de leurs agences sur le territoire. Leur nombre augmente tous les ans, offrant ainsi différents postes à pourvoir. Chaque agence, même la plus petite qui soit, étant obligatoirement dotée d'un directeur, le métier a de beaux jours devant lui ! En France, la banque est l'un des premiers employeurs privés.

Accès au métier

Accès au métier

La promotion interne, après quelques années d'expérience, est la voie d'accès la plus courante pour accéder à ce poste. Toutefois, les titulaires d'un bac + 5 peuvent être recrutés et suivre une formation interne au CFPB (Centre de formation de la profession bancaire), complétée par des stages en agence.

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'école spécialisée
  • Magistère banque, finance, assurances ; banque-finance
  • Master banque ; droit, économie, gestion et science politique ; droit, économie, gestion ; économie, gestion ; sciences des organisations,...
  • Mastère spécialisé banque et ingénierie financière

En savoir plus

Témoignages

Frédéric, directeur d'agence bancaire

Un accompagnement en douceur

"Le matin, je prépare les activités de la journée avec mes collaborateurs. En principe, chacun d'entre eux a programmé six contacts clientèle sur un thème précis. Nous en discutons ensemble. Le soir, nous faisons le point et analysons les échecs éventuels : ont-ils utilisé le bon argumentaire ? Est-ce un problème d'organisation du travail ? J'accompagne mes commerciaux en douceur, car trop de pression pourrait tuer leur dynamisme."

(01/07/2013)
Dalanda, directrice d'agence bancaire, Louveciennes (78)

Une haute responsabilité

"Tous les trimestres, un audit de l'agence est demandé : il faut tout inspecter, du registre des coffres aux comptes clients, et vérifier le respect des procédures... En cas de besoin, des actions correctives sont mises en place. Bien que le directeur d'agence puisse déléguer cette activité à son adjoint, j'ai tenu à faire mes premiers audits moi-même ; cela m'a permis de mieux appréhender le fonctionnement de l'agence, qui dépend de ma vigilance. En tant que directeur d'agence, notre responsabilité est réellement engagée. Il est donc très important de tout contrôler."

(01/07/2013)

Ressources utiles

www.cfpb.fr

Centre de formation de la profession bancaire

www.fbf.fr

Fédération bancaire française

www.afb.fr

Association française des banques

Publications

Publications Onisep

Les métiers de la banque, de la finance et de l'assurance
collection Parcours, Onisep
parution 2016