L'infirmier dispense des soins de nature préventive, curative ou palliative pour promouvoir, maintenir et restaurer la santé des patients. Ce métier à haute responsabilité exige rigueur, vigilance et technicité. À l'hôpital, en entreprise ou en libéral, toutes les formules offrent d'excellents débouchés professionnels.

  • Salaire débutant
    1521€ brut

En quoi consiste ce métier ?

Intervenant sur prescription médicale, l'infirmier contribue à la mise en oeuvre des traitements en participant à la surveillance des malades. Il évalue leur état de santé, analyse les soins qui leur sont les plus adaptés et peut donner des soins en toute autonomie et responsabilité (aide à la vie quotidienne, programme thérapeutique...).

Distribution de médicaments, piqûres, pose de perfusions, prises de sang, pansements : autant de tâches à haute technicité qui engagent la responsabilité de l'infirmier. Sa présence au chevet du patient lui permet de surveiller l'état de santé, mais aussi le moral de ce dernier. Il suit de près les effets du traitement et l'évolution de la maladie. Des renseignements indispensables qui sont consignés dans le cahier de soins. La communication est une part non négligeable du travail de l'infirmier : dialogue avec le malade et sa famille, le médecin et, bien sûr, l'aide-soignant ; échanges avec l'administration (papiers d'entrée et de sortie, etc.) et les autres services (prise de rendez-vous pour des examens ou des soins spécifiques).

Qualités exigées : compétences théoriques et pratiques, résistance physique et nerveuse, conscience professionnelle et sens de la psychologie.

L'infirmier qui exerce à titre libéral assure des soins en cabinet ou au domicile des patients. Il peut aussi travailler en établissement scolaire ou en entreprise, à des actions de prévention, ou dans l'armée comme convoyeur de l'air. Après quelques années, il est possible de se spécialiser comme infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire ou infirmeir de puériculture. L'accès à des postes d'encadrement nécessite un diplôme de cadre de santé. L'infimier peut aussi exercer en tant qu'infirmier en pratique avancée (Ipa) en suivant une formation universitaire (niveau master).

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans pour préparer le DE d'infirmier, obligatoire pour exercer, et accessible sur dossier via Parcoursup ou sur épreuves pour les candidats relevant de la formation professionnelle continue.