Retour aux 5 étapes
Accueil Découvrir les métiers Des horizons en 10 métiers

La musique en 10 métiers

Publication : 22 octobre 2018
Créer des partitions, les interpréter, fabriquer des instruments ou transmettre son savoir... les professions qui font appel à la musique recouvrent une multitude de spécificités, mais toutes ont en commun d'être réservées aux plus motivés. Tour d’horizon des carrières musicales.

Les métiers de la musique

Cultiver son art

Un groupe de musiciens jouant pour un spectacle de cirque.

Violon, piano, trompette... qu'ils soient solistes ou membres d'un orchestre, les musiciens passent le plus clair de leur temps à jouer d'un instrument. Parolier, musicien et chanteur : trois fonctions pour un seul métier, celui d' auteur-compositeur-interprète qui conjugue créativité et technicité. Quant aux chanteurs, ils utilisent leurs cordes vocales en guise d’instrument pour sublimer les compositions des paroliers.

Le son au service de l’audiovisuel

Ingénieur du son

Sur les plateaux comme en studio d’enregistrement, à la régie comme en salle de montage, les professionnels du son mettent leurs compétences artistiques et techniques au service des productions audiovisuelles. Ingénieur du son, monteur, ou mixeur, chacun sa technique pour assurer la qualité d'enregistrement du son, synchroniser son et images ou créer une ambiance sonore.

Transmettre sa passion pour la musique

Un prof de musique en crèche.

Collège, lycée, conservatoire, association... quel que soit son cadre de travail, le professeur de musique initie les élèves à son art en développant leur oreille, leur goût de la découverte et de la création. Au collège, il s'agit de sensibiliser les élèves à la discipline alors qu'au conservatoire, le professeur de musique est spécialisé : piano, cordes, musique ancienne... Ses élèves sont amateurs ou professionnels, enfants ou adultes.

Fabriquer des instruments de musique

Un luthier fabrique et répare des violons.

La fabrique des instruments de musique (violon, guitare, flûte, trompette, orgue, piano, accordéon...) ou leur restauration allient artisanat et techniques de pointe. Le facteur d'instruments doit en effet avoir une bonne oreille et un sens de l'acoustique développé, pratiquer l'instrument dont il s'occupe et être doté d'une grande habileté manuelle.

Imprimer

Haut de page